Mesures en trois volets

Lors de l’évaluation du Plan Lisier II en 1998, les autorités ont présenté des mesures en trois volets pour éliminer les surplus de lisier:
   •  S’attaquer à la source (par suppression progressive du cheptel et des mesures concernant l’aspect technique de l’aliment, c.à.d. la convention basse teneur en nutriments): élimination de 25% du surplus de lisier
   • Utilisation judicieuse des engrais: élimination de 25% du surplus de lisier
   •  Transformation du lisier: élimination de 50% du surplus de lisier
 

Convention pour aliments à basse teneur en nutriments

Avec l'approche à la source comme premier pilier, l'objectif est de réduire de manière significative l'excrétion de minéraux dans l'environnement via des aliments à faible teneur en nutriments. En 1995 déjà, BFA avait signé avec le Ministère de l'Agriculture de l'époque une convention sur la réduction du phosphore dans l'alimentation des porcs et des volailles. 

En 2003, la Banque du Lisier (Région flamande) est devenue responsable du contrôle de la conformité. En 2007, l'alliance pour l'alimentation animale à faible teneur en protéines a été ajoutée pour former l'alliance pour l'alimentation animale à faible teneur en nutriments. Cette convention sur les aliments pauvres en nutriments a été signée par BFA, la Région flamande et l'Association des auto-mélangeurs. Comme, ces dernières années, moins de 1 % des éleveurs utilisent encore les chiffres de la convention pour l'excrétion du fumier et choisissent l'alternative des "droits de régression", la banque du lisier a décidé de ne pas poursuivre la convention sur les faibles teneurs en nutriments à partir de 2021. Cependant, la convention sur la réduction des nutriments est plus qu'un simple lien avec les chiffres de la convention. Il s'agit également d'un engagement environnemental du secteur de l'alimentation animale, inclus dans la charte de durabilité de BFA. 

À partir de 2021, BFA poursuivra la convention sur les faibles teneurs en nutriments sous sa propre gestion. Le système d'analyse continuera d'exister et le secrétariat de BFA prendra en charge l'évaluation des résultats d'analyse de la banque du lisier à la fin de l'année. L'exclusion a été supprimée parce que nous voulons que le plus grand nombre possible d'aliments pour animaux soient produits selon les normes de la convention. Des échantillons supplémentaires pour l'année à venir peuvent toujours être imposés si l'évaluation montre qu'une norme a été dépassée au cours de l'année. En outre, tous les membres de BFA ont l'obligation d'y participer. L'intégralité de la convention peut être consultée ici (en néerlandais).


BMP Conv. nutriments

Attestations 2020

Attestation convention 2020 (uniquement disponible en néerlandais)

 

Plan sectoriel de prévention d’emballages

Intéressé(e) d’en savoir plus sur le Plan sectoriel de prévention d’emballages? Cliquez ici.